Page: Rectification / Expertise VOLVO 440

En diffusion depuis le 03/12/2012       Nombre de visites sur cette page:    France:8807         Europe:10466        Monde:11363

 
Sur cette page, nous vous présentons un constat d’expertise hors du commun établit par un Expert Judiciaire et accepté en jugement.
 
Nous nous adressons principalement aux professionnels de l’automobile.
 
Durant toutes nos années d’activités, c’est la première fois que notre entreprise est mise en cause, et à tord, sur un sinistre moteur, qui pour nous était simple à déterminer, mais pas pour ces messieurs les Experts, professionnels en automobile soit disant…
 
Ces messieurs, eux aussi professionnels de l’automobile, ont droit aux erreurs mais sans « obligation de résultat » (leur cheval de bataille).
 
Si cette loi (article 1147 du code civil) devait s’appliquer aux résultats de leur travail, et s’ils devaient comme nous payer pour leurs erreurs commises, certainement que dans ces cabinets d’expertises il y aurait beaucoup moins de personnels incompétents qui nous coûte très cher et qui, par leurs erreurs, nous font grimper nos cotisations d’assurances, et dégradent notre réputation.
 
Nous devons mettre un terme à ces accusations abusives, et cesser de mettre dans « le viseur », les professionnels qui n’ont rien à se reprocher dans leurs travaux, mais ensemble nous pouvons peut-être « retourner » ce viseur et aller tirer les oreilles de ces petits plaisantins.
Il n’est plus possible de nos jours de réparer à nos frais des véhicules qui n’ont eu qu’un bref entretien et usés d’un bout à l’autre.
Nous ne devons plus accepter d’être tenu responsable du non-respect des consignes d’entretien conseillées, « par vous et nous professionnels » mais négligées par le propriétaire pour faute de budget ou par manque d’intérêt, voulant faire durer son véhicule à moindre coût, mais qui lors d’une panne, montre du doigt le garagiste, n’ayant pas fait le nécessaire.
Aucun garagiste ne peut prédire les futures pannes mécaniques d’un moteur sans symptômes préalable.
 
 
Nous ne voulons pas déclarer une bataille, mais simplement faire connaître les inconvénients de notre admirable métier.
 
 
Votre conseiller toujours dévoué:
Vous avez été nombreux dans notre clientèle à nous demander notre avis sur divers sinistres moteurs inexplicables et pour des mises en causes dont vous n’étiez pas d’accord.
Nous vous avons aidés de par nos connaissances et parfois, ensemble, nous avons fait changer la situation.
 
Nous avons également aidés des cabinets d’expertises pour « éclairer leurs problèmes » qu’ils n’arrivaient pas à résoudre eux mêmes.
Aujourd’hui c’est nous qui avons la tête sur le « billot », par leur faute.
 
Rassurez-vous à partir d’aujourd’hui, pour eux, notre lumière restera « éteinte ».
 
 
 
En bref :
Nous ne ferons pas appel de cette condamnation, nous laissons cet expert savourer sa gloire et jouir de plaisir pour son franc succès.
Nous préférons plutôt diffuser sur notre site « le fruit de son travail », ce site est régulièrement visité en moyenne 50 fois par jour du monde entier …
Diffusez également et librement le lien de cette page ci-dessous sans restriction, dans vos mails, vos blogs, vos forums, vos sites web, vos collègues garagistes ou rectifieurs, vos réseaux sociaux et tout autres moyens de communication.
 
 
 
Voici un rapide descriptif des faits :
Un garagiste client depuis plusieurs années nous apporte une culasse dont la courroie de distribution avait cassé (moteur Renault 1.9 turbo diesel type F8Q-D19T monté dans une Volvo 440 GLE).
Les travaux de remise en état sont les suivants : remplacement des guides de soupapes, remplacement des soupapes, rectification des sièges, surfaçage du plan de joint, repose de l’arbre à cames et réglage des jeux de soupapes (soit les travaux du quotidien).
Les travaux ont étés minimisés par rapport à l’age du véhicule, son kilométrage et le budget du client (année 02/1994 et 280 000 km).
 
Six mois plus tard et environ 11 000 km parcouru depuis la réparation, subitement le moteur casse de nouveau sur une autoroute. Le moteur fonctionne sur 3 cylindres avec bruit de claquement, aucune anomalie au paravent selon le propriétaire.
Le véhicule est remorqué au domicile du propriétaire par ses propres moyens (aucune demande d’assistance) et la veille d’un week-end.
Le propriétaire averti le garagiste de la panne seulement 14 jours après la panne et par lettre recommandée.
Deux semaines plus tard le garagiste dépose la culasse et contacte le propriétaire, suite à l’ampleur des dégâts, une expertise est déclenchée.
Les dégâts visuels portent sur un seul cylindre, impactes sur piston, impactes sur culasse, chambre de précombustion fondue, surface culasse et piston de couleur dorée.
 

Première expertise 2 mois après la panne, aucune solution apportée par les experts sur le sinistre.
Deuxième expertise 3 semaines plus tard, nous convoquant à être présent pour mise en cause, aucun accord entre les parties.
Troisième expertise 18 mois plus tard (soit 21 mois après la panne), un expert judiciaire (en industrie) est nommé, encore aucun accord entre les parties.

Après divers échanges de courrier entre Avocats, Juge et Expert sur des faits incohérents, la condamnation vient d’être validée par M. le Juge, selon le rapport établit par M. l’Expert Judiciaire.   

Soit quatre années et huit mois après la panne.
 
Nous sommes donc mis en cause pour ne pas avoir fixer les chambres et seulement « après le surfaçage », ainsi que le garagiste pour avoir fait appel à un sous-traitant !!!
 
A ce jour nous sommes contraints avec le garagiste de verser au propriétaire la valeur d’un véhicule neuf (de modèle citadine) soit près de neuf mille Euros en tout.
Ce propriétaire qui avait un véhicule de 15 ans en fin de vie et mal entretenu, se retrouve aujourd’hui avec la possibilité de payer aisément son nouveau véhicule en location/vente dont il est en possession depuis quatre ans.
 
Merci M. l’Expert, merci M. le Juge d’avoir désigné cet Expert, et si toutefois vous tombiez en panne avec votre véhicule ne nous appelez pas, nous ne sommes pas de bons professionnels !!!!
 
 
N’ayant rien à nous reprocher, sont placés ci-dessous, des liens PDF sur divers résumés simples de constats d’expertises, dossiers photos, ainsi que nos rapports et dossiers photos personnels.
Aucun nom n'est cité à part le nôtre, et ils sont entièrement libres de lecture.
 
Il vaut le coup de prendre un peu de temps pour les consulter et se rendre compte de l’incompétence de tous les experts mis sur cette affaire.
 
Vous remarquerez également que le dossier photos de l’expert comparé au notre est très succinct…
 
Tous les commentaires en bleu sont des ajouts personnels, même si certains sont plutôt moqueurs sans pour autant être agressifs, mais aussi pour animer ces tristes constats.
 
 
 
Voici le lien de cette page si vous désirez là partager entre professionnels ou amis :
 
 
 
  • Les commentaires

 Bonjour Monsieur Espiot,

Ce genre de situation je pense ne peu que arriver dans votre pays, La France.

Chez nous en Belgique j'ai déjà assisté a plusieurs cas similaire vu l'age et la vétusté du véhicule, aucun juge ne prend en considération ce genre de problème puisque ils savent que ce n'est que essayer de soutirer de l'argent.

   Je vous souhaite beaucoup de courage de vivre dans votre pays.
                        Pierre  (Fournisseur - Belgique)

Corruption, corruption, corruption.

M. Espiot, soit cet expert est idiot, soit il est acheté en dessous de table, mais idiot dans les 2 cas. Votre rapport tiens bien la route, de bonnes explications clair. J'ai vécu en France suffisament longtemps pour se rendre compte que pour gagner un procés, il faut l'acheter donc payer!!!. Je suis en Suisse depuis plus de 10 ans et ceci n'existe pas. Vous avez beaucoup de courage de mettre cette affaire sur votre site, il devrait y en avoir beaucoup d'autre comme vous. J'admire votre travail.

                    Nicolas (Motoriste - Suisse)

Je suis arrivé sur votre site par un lien facebook.
Incroyable cette expertise, mais je peux vous dire que nous aussi on en a des experts à la C..
J'aimerai être dans votre secteur ou vous avoir près de chez nous, des pros comme vous on en trouve pas!!
J'envie vos clients. Bon courage.
               Stéphane  (68)

Bonjour M. Espiot,
je viens d'être informé de cette triste histoire par un collègue qui m'a envoyé le lien.
J'espère qu'il n'est pas dans mon secteur cet énergumène!!!
Je vous connais par vos prépas (R21T 530ch et 205 TCT 450 ch), des phénomènes ces 2 là!
               Laurent - (33)

Désolé cher collègue, cet énergumène comme vous dites exerce en région Bordelaise, avec son acolyte qui me soutenait d'avoir laissé un morceau de guide dans la culasse, lui plus au nord.
Ils doivent se faire la bise de "tarlouse" quand ils se rencontrent!!!

Du n'importe quoi!
C'est un vendeur de chichi sur plage, un vendeur de rêves mais pas un expert cet homme là...
Ou va t'on?  Pauvre France...  Bon courage amis garagistes!
           Paul - (83)

Bonjour M. ESPIOT,

après lecture de celui-ci dont je comprend la raison de le diffuser, (ceci fait du bien au moral), je me suis permis de traduire cette page en Italien et en Anglais dont j'ai fais part à tous nos fabricants de pièces que nous distribuons.

          Bertrand - (73) - Fournisseur

Merci à toi Bertrand, je pense déjà à l'idée qu'ils se font sur notre système pour résoudre des sinistres!!!

Voici déja 3 mois passés depuis cette diffusion et avec un succès inattendu de visiteurs.
Ayant fait un breack sur vos nombreux commentaires, dont je vous remercie pour votre soutien, je me rend compte que vous êtes nombreux à me demander les noms de ces coupables.
Eh bien j'ai décidé de me lacher, tant pis pour eux!!!

Pour l'expertise à l'amiable:
M. LOUSTALOT B. (CENTRE LIBOURNAIS D'EXPERTISES TECHNIQUES) pour le compte du garagiste, c'est le responsable de notre mise en cause.

Note: pas d'expert demandé pour notre compte cette première fois.

Pour l'expertise judiciaire:
M. TRIPIER JP (EXPERT en AUTOMOBILE et MATERIEL INDUSTRIEL) désigné par le TRIBUNAL de LIBOURNE.
M. LOUSTALOT B. toujours présent, mais pour piloter plus ou moins M. TRIPIER qui avançait à tâtons, et bizarement reprenait les termes et indices annoncés par M. LOUSTALOT lors de l'expertise à l'amiable, (comme si tout était déjà prévu!!!).

Note: malgré un expert missionné par notre assureur pour notre compte, celui-ci n'est pas venu!!! (Une sage décision pour cet inconnu).

A vous de juger la réputation de chacun, mais si vous les croisez, passez leur un bonjour de ma part, et surtout méfiez vous de leurs compétences.

 
M. ESPIOT,
Je suis un expert en retraite depuis quelques années, je vous avoue que je suis étonné et mécontent après avoir lu attentivement vos rapports.
En effet je suis étonné dont vous avez réalisé vos propres rapports, surtout par la clarté des explications précises et ciblées, dont beaucoup de mes ex-confrères en activité devraient prendre comme model.
Je reconnais que vous avez un professionnalisme exemplaire.
Je suis mécontent de l'attitude de ces experts qui ne reflètent plus la profession que j'ai agréablement exercée pendant plus de 30 ans.
J'ai vraiment honte pour eux qui j'espère vont revoir rapidement leurs versions des faits.
Deux amis avec qui j'ai exercé se joignent à moi pour vous souhaiter bon courage sur l'avenir de votre entreprise, nous croisons les doigts.
 
Rémi - Jacques - Guy - Région Ouest et Nord Ouest

Jamais un expert et expert judiciaire n'a bénéficié d'un document aussi simple et compréhensif que le vôtre. Des images et des explications clair que tous peuvent comprendre.
Pouquoi cet expert judiciaire ne s'en est pas servit au lieu de raconter des âneries de la sorte, vous lui apportez les réponses, il cherche quelque chose qui n'existe pas, bizard cet homme là!
Je pense qu'ils sont tous payés très cher et ils s'en foutent complètement du résutat.
Quand à votre second sinistre (expertise du hyundai), là c'est carrément une véritable mise en scène que vous avez eu, à eux tous ils ont battu cet expert judiciaire.
Ils devraient organiser un challenge!!!

Vos prestations nous manquent....

Un client du 33

 

 






 

 ADRESSE POSTALE

Pour l'envoi du courrier uniquement

(Aucune visite en atelier)

ESPIOT COMPÉTITION

5 impasse Bel Air

17130 COURPIGNAC (France)

Siren:408503100

 
Tous les éléments de ce site, textes,logos et photos sont notre propriété.
Toute utilisation sans notre autorisation écrite est strictement interdite.
Tout contrevenant à cette protection fera l'objet de poursuites.

 






création moteur dynamique: Sarl Webdefi- bp6- Montendre